Escalier sur mesure : changement de capitaine !

Changement de capitaine à bord

Découvrez, ci-dessous, la version texte de la vidéo :

Christophe LASNE : le but de cette vidéo est de vous parler dans un premier temps de l’historique de Styl’Escalier, ensuite de vous parler des changements qui viennent d’intervenir dans la continuité et, pour finir, de l’avenir de Styl’Escalier. Pour l’historique, je vais laisser la place à Nicolas qui connaît très bien l’entreprise.

Nicolas LANTENOIS : je vais essayer de vous la faire courte. Styl’Escalier, c’est une rencontre à la base, fin des années 70, Pierre LANTENOIS, mon papa qui, lui, est commercial en produits de menuiserie, qui a des demandes en escaliers et il se retourne vers un petit fabricant à côté de chez nous, que dirige la famille Godefroy, André et Philippe. Une amitié commence à naître et très rapidement, au bout de quelques années, les deux structures fusionnent, ils travaillent ensemble.

Moi, en 1985, je sors de l’école et je rentre dans l’atelier dans un premier temps puis un petit peu en logistique, devis et méthodes. En 1988, nous décidons de construire le bâtiment actuel, à Trucy, dans le village de la famille. Cela dure à peu près un an et, en 1989, le déménagement se fait, premier investissement d’un logiciel pour le traçage des escaliers et, fin 89, André Godefroy, le papa de Philippe, prend sa retraite et Philippe devient le chef d’atelier.

Les années 90 sont essentiellement basées sur le développement de nos clients professionnels. Nous travaillons également beaucoup sur la formation des flux de formation. Début 2000, là c’est un grand virage dans l’entreprise puisqu’avec Philippe nous décidons de passer tout notre savoir-faire de l’usinage manuel en usinage par des commandes numériques. Il y a beaucoup d’échanges, c’est constructif, très passionnant, et, dès janvier 2002, toute la fabrication est validée et toute la fabrication est numérisée.

Bien sûr, cela a été un grand coup d’accélérateur, cela a permis à la partie commerciale de l’entreprise de se développer puisqu’on avait les capacités de production derrière et l’entreprise est arrivée à ce moment-là à son rythme de croisière.

2010, c’est le rachat de notre fournisseur, tournage sur bois, donc Christophe qui arrive au mois de février 2010 dans l’entreprise et qui rejoint l’équipe.

Christophe LASNE : qui prend connaissance de l’entreprise même si je la connaissais un peu de l’extérieur. J’arrive dedans et je m’aperçois qu’il y a un véritable potentiel que ça soit au niveau de tout ce qui est matériel, etc., et son usinage, un métier que je pense moi aussi pouvoir faire évoluer en amenant de nouveaux matériaux, de nouveaux styles d’escaliers. On prend aussi beaucoup de plaisir avec l’ensemble de l’équipe et Nicolas à faire évoluer les escaliers en créant beaucoup de nouvelles gammes. Tout le monde suit ce mouvement.

Nicolas LANTENOIS : pour revenir sur la vision globale de l’entreprise, le dirigeant, c’est la locomotive. Normalement, le but, c’est de tirer tous les wagons derrière. Aujourd’hui, les wagons sont devant et ils tirent la locomotive. C’est imagé mais je trouve que c’est plus moi aujourd’hui qui peut mettre des freins sur quelque développement. On a souvent échangé dans ce domaine-là sur la vision, la projection de l’entreprise. Il m’a semblé lors de ces réunions que Christophe était beaucoup plus à l’aise sur cela, sur le management également. Lors d’une réunion, il y a eu un échange assez concret sur l’éventualité qu’il reprenne l’entreprise. C’était une proposition qui mûrissait depuis plusieurs mois.

Christophe LASNE : il m’a fait part de son envie de transmettre l’entreprise et de prendre un petit peu de recul par rapport aux responsabilités qu’il avait mais de continuer de toujours être dans l’entreprise, prendre plaisir à faire ce qu’il faisait donc le bureau d’études et s’occuper des clients. Le changement est intervenu le 1er septembre et on a fait la passation. Tout cela est dans la continuité, cela se passe très bien.

Donc, ma vision pour la suite c’est que je vois Styl’Escalier comme une entreprise artisanale avec des moyens industriels dont nous devons faire profiter nos clients pro et particuliers avec qui on a une politique de prix cohérents. L’humain doit toujours rester la valeur première de l’entreprise parce que c’est quelque chose où tout le monde prend vraiment plaisir. L’écoute aussi, une bonne organisation, la réactivité, le renouvellement perpétuel de nos gammes très élargies, la création de nouveaux modèles, de nouvelles matières aussi à mettre dans nos gammes d’escaliers. Voilà toutes les valeurs que Styl’Escalier va continuer à développer dans les années à venir et j’espère que vous serez tous là pour partager avec nous, l’ensemble de l’équipe.

2017-03-24T12:42:25+00:00

Leave A Comment