Le débit des Plots Bois « Chêne ou Frêne » – épisode 1 de 3

Nicolas nous explique comment s’opère la débit des plots bois – épisode 1

Je suis au poste de débit des bois massifs chez Styl’escalier. Je vais vous expliquer ce que fait Frédéric qui est lui aussi responsable de la partie massif. Nous nous trouvons ici en présence d’un très beau plot de frêne. Nous travaillons le frêne, le chêne en plot, et l’hévéa en panneau. Qu’est-ce qu’un plot ? C’est simplement un arbre qui a été coupé en plateaux et non pas en rondelles comme un saucisson.

Nous sommes en présence là d’une section bois qui fait 54mm d’épaisseur, qui va nous permettre par exemple de faire des limons qui seront finis à 44mm d’épaisseur une fois rabotés. Donc, il y a effectivement beaucoup de perte de bois dans des plots parce qu’il va falloir créer le débit, créer la planche, créer le panneau nous-mêmes et, en terme de temps, c’est un peu plus long également.

Nous sommes sur des bois qui sont séchés en séchoir, avec un taux d’hygrométrie très bas, qui met toutes les chances de notre côté pour qu’il n’y ait pas de désagrément chez les clients, dans le cas où le client chauffe très fortement sa maison, pour minimiser au mieux le grincement et tout ce qu’on peut rencontrer éventuellement dans du bois qui serait humide.

Nous allons procéder déjà à l’élimination de l’aubier. Il faut savoir que l’écorce de l’arbre a été éliminée dans la scierie et là il va falloir retirer la partie qui s’appelle l’aubier, qui n’est pas utilisable dans la fabrication de meubles ou d’escaliers. C’est un bois qui est beaucoup plus tendre, qui ne va pas prendre la teinte et qui va poser des difficultés de finition au final.

On a mis en route la scie, c’est assez bruyant, ce n’est pas simple. On voit bien qu’il y a un laser, le trait du laser va représenter le passage de la lame. Là, Frédéric va pouvoir optimiser le passage afin d’avoir le minimum de perte de bois.

La pièce qui vient d’être coupée, la voici. Ca, c’est simplement la perte de bois, on ne va rien en faire, ça va aller dans la benne et ça sera recycler bien sûr. On a une perte, c’est le rabotage. Quand on va raboter 4mm dessus, 4mm dessous puis le ponçage au final, ça fera également de la perte. On peut considérer que dans les plots de chêne ou frêne, la perte de bois peut avoisiner 40-50% de matière qui vont aller dans la benne ou dans la trémie à copeaux, le copeaux est aussi une perte de bois. Ensuite, ma pièce de bois éliminée, on va pouvoir débiter par exemple un limon d’escalier et on aura une référence précise avec la butée et l’affichage digital numérisé sur le débit. Dès le débit, il y a déjà l’outil numérique qui est dans l’entreprise.

By |2017-03-24T13:02:04+00:00janvier 10th, 2016|Tags: , |

Leave A Comment